Essais variétaux dits « Zorteversich » et visite de champs expérimentaux avec Romain Schneider, Ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural

Aujourd’hui, Romain Schneider, Ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural a invité les agriculteurs au traditionnel rendez-vous dit « Zorteversich an der Landwirtschaft » voué aux essais variétaux et à la visite de champs expérimentaux.

Les résultats exposés par les membres de la commission nationale d’essais variétaux luxembourgeoise (« Zortekommissioun ») sont en effet le fruit d’expérimentations de nouvelles variétés et cultures tout au long de l’année. Lors de son allocution, le Ministre Romain Schneider a qualifié ces expériments d’aide précieuse à la planification agricole. « Grâce aux essais variétaux, nous testons des nouvelles variétés et cultures, analysons les récoltes et identifions des nouvelles niches et opportunités. »

zorteversich-essais-varietes
Essais de variétés "Zorteversich"
©MA Gerber VanVliet

Le programme a débuté avec une visite de champs expérimentaux de céréales au Bicherhaff à Canach. Monsieur Serge Heuschling (Lycée Technique Agricole) a expliqué comment réduire les produits phytosanitaires grâce au recours à des variétés résistantes, et a présenté plusieurs variétés de céréales d’hiver. Le choix variétal est en effet un précieux outil, non seulement pour augmenter la rentabilité de la production, mais également pour rendre l’agriculture plus durable.

Ensuite, à la ferme Johanns à Assel, Dr Hanna Heidt (IBLA) a enchaîné avec une visite des parcelles expérimentales et un exposé sur la culture de légumineuses sans recours aux produits phytopharmaceutiques. Le développement des cultures de légumineuses permet en effet d’augmenter le taux d’autosuffisance en protéines, sachant que l’agriculture luxembourgeoise et européenne sont déficitaires pour ce type de production.

Au Haff Weirich à Gostingen, M. Gerber Van Vliet (ingénieur chef de service de la production végétale - Administration des Services Techniques de l’Agriculture - ASTA) a par la suite esquissé les perspectives de la mise en culture de cinq types de chanvre industriel, non médicinal et non récréatif, à faible teneur en THC (< 0,3%, conformément à la législation). M. Van Vliet a mis en avant les nombreux avantages agronomiques, que représente la culture du chanvre industriel et a fait savoir que les graines de chanvre possédaient également une très haute valeur nutritive, (taux et composition en protéines), valorisable en alimentation animale.

Marc Weyland, directeur de l’ASTA et président de la commission nationale d’essais variétaux a souligné à la fin de la visite des différents champs expérimentaux, le rôle clé que détiennent les essais variétaux et le choix variétal pour rendre l’agriculture et notre production alimentaire plus résilientes face au changement climatique.

Chaque année, ce rendez-vous fixe de l’agriculture est un incontournable à la planification agricole.  Pour innover et évoluer, l’agriculture a en effet besoin de tester des nouvelles variétés et s’ouvrir à de nouvelles cultures. Un risque financier que les agriculteurs seuls ne peuvent pas toujours assumer.

La commission des essais variétaux luxembourgeoise se compose de membres de l’Administration des Services Techniques de l’Agriculture, du Lycée Technique Agricole, de l’Institut fir Biologësch Landwirtschaft an Agrarkultur Luxembourg IBLA et de la Chambre d’Agriculture.

Zum letzten Mal aktualisiert am