Echange constructif sur le futur de l’agriculture entre Romain Schneider et la Centrale Paysanne Luxembourgeoise

Aujourd’hui, le ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural, Romain Schneider, a rencontré une délégation de la Centrale Paysanne Luxembourgeoise.

L’échange très constructif a porté sur les orientations politiques nationales et européennes en matière d’agriculture.

Le ministre Romain Schneider a réitéré l’importance de l’agriculture en tant que secteur économique à part entier dans le programme gouvernemental. L’agriculture moderne devra reposer sur les trois piliers de la viabilité économique, écologique et sociale ; sa mission première et noble reste la production d’aliments.

« Mon but est de renforcer l’agriculture dans toute sa diversité, conventionnelle et biologique, en partenariat avec tous les acteurs du secteur, et de valoriser l’image de l’agriculture de manière proactive. Le Luxembourg produit des aliments de haute qualité ! » a rappelé le ministre Romain Schneider tout en soulignant que la promotion des produits agricoles du terroir sera renforcée.

Un autre défi majeur sera celui de la digitalisation de l’agriculture et les opportunités qu’apportent les nouvelles technologies. Grâce à la simplification administrative, les procédures pour les agriculteurs deviendront plus simples, rapides et performantes.

Première rangée: Mme Apolline Hoffmann-Kohl, Mr Marc Meiers, Mr Romain Schneider (Ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural), Mr Marc Fisch (Président de la Centrale Paysanne Luxembourgeoise) ; Deuxième rangée, debout: Mr André Loos (Premier Conseiller MA), Mr Marc Weyland (Directeur ASTA), Mr Jeff Schroeder, Mr Christian Wester, Mr Charel Kayl, Mme Christiane Kayser, Mr Joe Vrehen, Mme Nicole Lafleur, Mr Pierre Treinen (Directeur SER)
©MA
Zum letzten Mal aktualisiert am