Romain Schneider au Forum mondial pour l’alimentation et l’agriculture : la digitalisation de l’agriculture est une priorité ! (19.1.2019)

Le ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural, Romain Schneider, a participé à la 11ième édition du Forum mondial pour l’alimentation et l’agriculture qui s’est clôturé ce samedi 19 janvier à Berlin avec une déclaration ministérielle commune.

Cette année, la thématique centrale de la plus grande conférence mondiale vouée à l’agro-alimentaire était « L'agriculture passe au numérique - Des solutions intelligentes pour l'agriculture de demain ».

Suite à l’allocution, hier, de la chancelière allemande Dr Angela Merkel sur l’importance des technologies digitales pour l’avenir de l’agriculture, le ministre Romain Schneider a eu ce matin un échange constructif au sein du groupe « Gérer le changement structurel dans l’agriculture et dans les régions rurales » avec ses homologues ainsi qu’avec le Commissaire européen à la Santé et à la Sécurité alimentaire, Vytenis Andriukaitis.

Dans ce contexte, le ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural a souligné que la digitalisation de l’agriculture est une des grandes priorités du gouvernement luxembourgeois.

BKin_Foto_Ebene1001.jpg
Global Forum for Food and Agriculture GFFA. 18.01.2019, Copyright: BMEL/photothek/ Felix Zahn
©BMEL/photothek

Il est, en effet, prévu d’utiliser les moyens de la digitalisation pour rendre les procédures administratives pour les agriculteurs plus simples, rapides et performantes. La mise en place d’une base de données décisionnelle (« Data Warehouse »), accessible à tous les ministères et administrations concernés dans le respect de la loi sur la protection des données, facilitera par exemple les interactions entre la recherche et le secteur agricole et favorisera ainsi l’innovation. Force est de constater que le Luxembourg a été le premier pays à s’engager à l’échelle nationale à la stratégie Rifkin qui vise à rendre le modèle économique existant plus durable et plus interconnecté pour les générations futures. Romain Schneider est convaincu que la digitalisation offre de nouvelles opportunités en vue d’un modèle agricole plus durable grâce notamment au precision farming. Un élément essentiel de cette stratégie concerne la « blockchain », c.à.d. la mise en réseau de toutes les informations relatives à la production (origine, émissions, qualité etc) afin d’améliorer notamment la transparence et l’information du consommateur.

Le ministre Romain Schneider n’a donc pu qu’appuyer l’initiative allemande puisque la déclaration ministérielle commune sur les défis et les opportunités de la transformation digitale de l’agriculture concorde largement avec l’action gouvernementale luxembourgeoise.

Enfin, il est utile de rappeler que le Forum mondial pour l’alimentation et l’agriculture rassemble chaque année environ 70 ministres du monde entier et près de 200 représentants des sphères politiques, économiques, scientifiques, industrielles et de la société civile.

BM_Familienfoto_BlaueHalle_003.jpg
Global Forum for Food and Agriculture GFFA. Empfang Auswaertiges Amt. 19.01.2019, Copyright: BMEL/photothek/ Felix Zahn
©BMEL/photothek
Dernière mise à jour