Le Luxembourg a participé au dix-huitième Congrès météorologique mondial à Genève.

Cette année, le Luxembourg a participé au 18ème Congrès météorologique mondial qui s’est déroulé du 3 au 14 juin 2019 à Genève. Deux membres de la délégation luxembourgeoise, Dr Andrew Ferrone (Chef du service météorologique ASTA) et Mme Martina Reckwerth (Chef du département météorologique de l’Administration de la Navigation Aérienne) y étaient présents. Le Congrès météorologique mondial est l’organe de décision suprême de l'Organisation météorologique mondiale et se réunit tous les quatre ans en session ordinaire. Cette année, 143 délégations des pays membres y ont assisté, parmi lesquelles celle du Luxembourg.

Luxembourg au Congrès météorologique mondial
©CMM

Cette année, le Congrès a adopté une vaste réforme des structures de gouvernance de l’OMM afin de faire face aux principaux risques et de répondre aux défis d’un monde en évolution rapide. La nouvelle structure simplifiée permettra au Luxembourg d’assurer une meilleure représentation dans les commissions techniques établies et d’améliorer ses services dans la météorologie et dans la climatologie.

Le Congrès a aussi adopté une série de résolutions qui visent à renforcer le réseau d’observations, à améliorer les services météorologiques et climatologiques à l’heure du changement climatique, à outiller les services hydrologiques en vue d’une gestion durable de l’eau, et à soutenir le développement des connaissances. Par ailleurs, le Congrès a adopté une déclaration importante visant à renforcer les partenariats avec le secteur privé à améliorer les pratiques d’échange de données.

Les différentes résolutions adoptées, en particulier celle qui améliorera les réseaux d’observation, favoriseront aussi la qualité des prévisions météorologiques au Luxembourg. En effet, les systèmes atmosphériques et climatiques ne se limitant pas aux frontières géographiques, tous les pays profiteront de cette collecte de données au niveau mondial.

Lors de cette réunion, le Congrès a élu le Prof. Dr Gerhard Adrian (Allemagne) comme Président et le Prof. Dr. Petteri Taalas (Finlande) comme Secrétaire général. De plus, trois vice-présidents ainés ainsi que 37 membres du Comité Exécutif ont également été élus. Le Congrès a aussi adopté le budget pour la période 2020-2023 ainsi que le plan stratégique de l’OMM.

L'Organisation météorologique mondiale (OMM) a été fondée en 1950 et a substitué l'Organisation météorologique internationale (OMI) créée en 1873. Dès sa création, le Luxembourg a pris conscience de l’importance de l’OMM et y a adhéré le 17 août 1953, sous l’impulsion du service météorologique de l’Administration des services techniques de l’agriculture (ASTA) au sein du Ministère de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural. Depuis, le chef du service météorologique de l’ASTA représente le Luxembourg auprès de l’OMM.

Le service météorologique de l’ASTA opère aujourd’hui 32 stations météorologiques au Grand-Duché et fournit ainsi des informations précises en temps réel sur les précipitations, la température, l’humidité de l’air, l’ensoleillement et la vitesse du vent au grand-public ainsi qu’aux agriculteurs. Toutes les données météorologiques ainsi que les prévisions sont consultables sur le site www.agrimeteo.lu.

Luxembourg au Congrès météorologique mondial
Dr Andrew Ferrone (Chef du service météorologique ASTA) et Mme Martina Reckwerth (Chef du service météorologique de l’Administration de la Navigation Aérienne)
©MA

Zum letzten Mal aktualisiert am