A l’occasion de la journée mondiale des animaux, le ministre Romain Schneider a rencontré les représentants de la Ligue Nationale pour la Protection des Animaux ainsi qu’une délégation de l’Eurogroup for animals

Lors de cet échange très constructif, le ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural, Romain Schneider a félicité les deux délégations pour leur engagement remarquable au profit de la protection des animaux. En effet, l’Eurogroup for animals, dont La Ligue luxembourgeoise pour la protection des animaux en est un membre Fondateur, a pour mission principale de sensibiliser aussi bien le public que les autorités européennes au bien-être animal.

©MAVPC

Les sujets soulevés, lors de cette entrevue, ont essentiellement porté sur les doléances de l’Eurogroup for animals telles que leurs revendications quant à la mise en place d’une législation européenne plus contraignante pour les transports d’animaux. Dans ce contexte, le ministre de l’Agriculture, Romain Schneider, s’est montré confiant que la nouvelle Commission européenne traitera cette problématique avec un nouvel élan.

En ce qui concerne la requête des deux délégations visant à interdire les animaux dans les cirques européens, Romain Schneider s’est montré compréhensif et a souligné que la nouvelle loi, votée en 2018, qui a comme objectif de protéger les animaux tout en garantissant leur dignité, leur sécurité ainsi que leur bien-être et ce à tout moment de leur vie, interdit déjà la production d’animaux sauvages au sein de cirques au Luxembourg.

Comme le Luxembourg est parmi les États membres les plus protecteurs des droits des animaux, le ministre de l’Agriculture Romain Schneider ne peut que supporter la demande de l’Eurogroup  for animals qui œuvre en faveur d’une réglementation européenne en matière de protection des animaux  « et pourquoi pas s’inspirer du texte législatif luxembourgeois , qui est l’un des plus modernes et ambitieux en Europe ».

Zum letzten Mal aktualisiert am