Romain Schneider à l’Institut Viti-Vinicole: « L’excellence des vins et Crémants luxembourgeois de plus en plus remarquée ! »

Romain Schneider, ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural, a assisté à la traditionnelle réception de Nouvel An de l’Institut Viti-Vinicole à Remich ce lundi, 13 janvier 2020.

©MA

Lors de son allocution, Romain Schneider a félicité tous les vignerons ainsi que les collaborateurs de l’Institut Viti-Vinicole pour leur excellent travail au service d’une viticulture luxembourgeoise de qualité et de plus en plus écoresponsable : « Je suis fier de nos vins et Crémants luxembourgeois qui sont excellents et qui ont été primés lors de plusieurs concours internationaux renommés en 2019. A Luxembourg, la Fête des Vins et Crémants en novembre passé a également rencontré un vif succès. Nos vins et Crémants seront aussi mis en vitrine dans le pavillon du Grand-Duché lors de l’Exposition Universelle 2020 à Dubaï. Tous comptes faits, il s’agit d’une excellente carte de visite en termes de promotion internationale! »

Lors de sa rétrospective, le ministre de la viticulture a aussi rappelé que l’année 2019 a été une année mitigée pour la viticulture dont le rendement a souffert en raison d’une météo capricieuse. En ce qui concerne les méthodes de production innovantes, le ministre a surtout salué le succès des programmes de recherche du nouveau laboratoire de l’Institut Viti-Vinicole et l’introduction de nouvelles vignes résistantes, qui ont fait leurs preuves, comme p. ex. celles du Cabernet blanc. En outre, les vignobles luxembourgeois sont cultivés sans recours aux insecticides. La viticulture biologique permettra de conquérir de nouveaux segments de marchés.

Parmi les perspectives 2020, le ministre a souligné l’importance de la viticulture dans le programme gouvernemental. Cette année, le recours à l’image de marque nationale de l’AOP Moselle Luxembourgeoise deviendra obligatoire pour chaque bouteille mise sur le marché. Le branding homogénéisé de l’AOP sera à la fois vecteur de l’image de marque nationale et agira comme signe distinctif et reconnaissable d’un label de qualité contrôlé.

Pour la fin de l’année 2020, le ministre a aussi annoncé l’introduction d’un étiquetage plus pointu et transparent sur les ingrédients de chaque bouteille via code QR. « Le consommateur averti d’aujourd’hui est exigeant ; il boit moins, mais exige une qualité impeccable et une transparence totale. L’étiquetage via code QR va dans ce sens. »

Du côté réglementaire, un nouveau projet de loi a été déposé afin de flexibiliser les horaires et le cadre de travail des vignerons et des agriculteurs, surtout lors des périodes de travail intensifs comme la moisson et les vendanges.

Enfin, l’Institut Viti-Vinicole renforcera ses activités de recherche et d’innovation et agira comme centre de compétences au service d’une viticulture de qualité.

©MA
Zum letzten Mal aktualisiert am