Echange constructif entre le ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural, Romain Schneider et la Centrale Paysanne.

A l’occasion des vœux du Nouvel An, Romain Schneider a eu un échange constructif avec les membres du comité de la Centrale Paysanne sur les orientations politiques nationales et européennes.

Un des sujets abordés était la réforme de la PAC et plus précisément les règles de transitions prévues, sachant que la réforme pour la période 2021-2027 ne sera pas finalisée avant fin 2021.
Pour Roman Schneider il est évident qu’il faut concéder des garanties en termes de planification financière aux agriculteurs pour qu’ils puissent avoir de la continuité et de la prévisibilité dans la gestion de leurs exploitation.

Autre thème important à l’ordre du jour de cette réunion étaient les défis à relever face au changement climatique. Dans ce contexte, le ministre de l’Agriculture, Romain Schneider ne peut qu’encourager l’engagement des agriculteurs en faveur d’une agriculture durable. « Une production alimentaire primaire de qualité, allant de pair avec le respect de la nature, était, est et restera toujours une priorité absolue pour l’ensemble du secteur agricole luxembourgeois ».

Enfin, le ministre de l’Agriculture Romain Schneider ainsi que les représentants du comité de la Centrale Paysanne se sont engagés à collaborer de manière constructive et fructueuse pendant les années à venir.

Zum letzten Mal aktualisiert am