Coronavirus: mesures de précautions et dérogations concernant l’activité agricole.

Tenant compte de l’évolution du coronavirus COVID-19, le Gouvernement a mis en place des mesures de précautions et des dérogations qui affectent également l’activité agricole.

Le gouvernement veille cependant à ce que l’activité générale ne sera pas discontinue afin de maintenir la chaîne d’approvisionnement. Cela implique que les agriculteurs ainsi que les professionnels du secteur agricole peuvent poursuivre entièrement leur activité, sous réserve qu’ils n’accueillent pas de public et qu’ils respectent les gestes barrières.

Suite à la limitation de déplacement pour le public ainsi que la limitation des activités économiques qui s’en découlent, l’exercice des activités suivantes concernant le secteur agricole restent autorisées :

  • L’acquisition des produits agricoles, viticoles, horticoles et sylvicoles.
  • Les déplacements vers le lieu de travail pour l’exercice de l’activité professionnelle.
  • Les déplacements vers les entités commerciales et fournisseurs de services.
  • Les activités de dépannage, de répartition, de dépollution (notamment enlèvement de cadavres d’animaux) et d’entretien nécessaires pour des raisons de sécurité.

Le maintien de l’activité essentielle du secteur de l’alimentation reste donc assuré. Ces dérogations, mises en place par le Gouvernement, garantissent la continuité de la chaîne de production de denrées alimentaires de qualité au Luxembourg, de la fourniture d’entrants agricoles à l’approvisionnement des structures de transformation y compris les livraisons d’aliments pour animaux ou encore les transports d’animaux.

Le ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural tient à souligner que les agriculteurs ainsi que tous les professionnels du secteur sont un pilier essentiel et indispensable dans l’approvisionnement de la chaine alimentaire, vitale pour toute la population.

Romain Schneider participera d’ailleurs la semaine prochaine à la vidéoconférence extraordinaire des membres du Conseil « Agriculture et Pêche », destinée à faire le point sur les effets de l’épidémie sur l’agriculture européenne et à mettre en place les mesures nécessaires pour traverser cette période difficile.

Zum letzten Mal aktualisiert am