Mise au point avec les vignerons : échange constructif entre Romain Schneider et le secteur viticole

Le ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural Romain Schneider a reçu ce vendredi 22 mai les représentants du secteur viticole pour analyser la situation actuelle des vignerons de la Moselle luxembourgeoise.

Tout comme les agriculteurs, les viticulteurs ont pu continuer à exercer tous leurs travaux saisonniers et Romain Schneider s’est réjoui d’entendre que la vigne, sous des conditions météorologiques idéales est en train de se développer à merveille. Malgré la joyeuse anticipation des vignerons pour le millésime à venir, la situation actuelle force les viticulteurs néanmoins à faire face à des difficultés liées à la crise sanitaire.

La fermeture du secteur HORESCA et l’annulation d’un grand nombre d’événements de vente et de dégustation ont eu de grandes répercussions sur la distribution des vins et crémants de Luxembourg. Sachant que les vins et crémants de Luxembourg font partie de l’héritage culturel du pays, Romain Schneider a félicité les vignerons pour leur savoir-faire et leur créativité pour avoir mis en place des initiatives innovantes et digitales pour contrer, tout au moins une partie, des pertes causées par la pandémie COVID-19.

Finalement, Romain Schneider a invité les représentants du secteur viticole à faire un bilan détaillé de la période mars-avril-mai 2020 et de la comparer avec la même période de l’année précédente afin de pouvoir déterminer de manière précise le recul du chiffre d’affaire engendré par la crise.
Sur base de ces chiffres, des pistes pour pallier cette perte seront étudiées et présentées au Conseil de Gouvernement. Une des pistes discutées avec le secteur, serait notamment d’avancer un certain nombre de primes dues en 2020 afin de garantir ainsi les liquidités nécessaires au bon fonctionnement des entreprises du secteur viticole.

Le ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural a également précisé dans ce contexte qu’après les aides financières de stabilisation mises en place par le Gouvernement, le paquet de mesures „Neistart Lëtzebuerg“ aidera à redynamiser l’économie et aura par conséquent des effets bénéfiques pour le secteur : « Promotion des circuit courts – produits locaux et biologiques – sont les mots d’ordres de cette relance ! »

romain-schneider-rencontre-secteur-viticole
Mise au point avec les vignerons luxembourgeois
©MA

Zum letzten Mal aktualisiert am