Communiqué de presse

Luxembourg sans grippe aviaire, mais les détenteurs de volaille et d’oiseaux priés de respecter les mesures préventives de biosécurité !

Le virus influenza aviaire n’est actuellement pas présent au Grand-Duché, mais a été détecté sur des oiseaux migrateurs et non-migrateurs ainsi que sur des volailles aux Pays-Bas et en Allemagne, entre autres.

Afin d’éviter l’apparition et l’extension de ce virus hautement pathogène au Luxembourg, l’Administration des services vétérinaires rappelle aux détenteurs de volailles et d’oiseaux les mesures préventives de biosécurité.

  • Pour protéger les volailles domestiques contre tout contact avec les oiseaux sauvages, il est recommandé de confiner les volailles à l’intérieur ou de couvrir les enclos avec des filets. Le nourrissage et l’abreuvement se font à l’intérieur des bâtiments. L'abreuvement des volailles avec l'eau de réservoirs d'eaux de surface accessibles aux oiseaux sauvages est interdit.
  • Toute suspicion de grippe aviaire (p.ex. mortalité anormale) est à signaler à un vétérinaire.
  • Toute importation de volaille doit être certifiée (TRACES) par un vétérinaire officiel du pays de provenance. Cette obligation est aussi valable en cas d’achat de volaille sur un marché.

L’Administration des services vétérinaires tient à rappeler que la consommation de viande et d’œufs est sans risque pour l’homme.

Zum letzten Mal aktualisiert am