Journée météorologique mondiale 2021 : Le service météorologique national AgriMeteo au service des agriculteurs et des viticulteurs

Cette année, la journée météorologique mondiale du 23 mars est placée sous le thème « L'océan, le temps et le climat ». L'océan, qui couvre 70 % environ de la surface de la Terre, exerce une influence notable sur le temps et le climat, même dans des pays enclavés comme le Luxembourg. Le thème actuel souligne les efforts que déploie l'Organisation météorologique mondiale (OMM) pour mettre en évidence les liens qui unissent l'océan, la météo, la température, la pression atmosphérique, le vent et les précipitations.


A cette occasion, le ministre Romain Schneider souligne que « parmi les secteurs économiques, l’agriculture, la viticulture et l'horticulture sont ceux qui dépendent le plus fortement des aléas météorologiques et climatiques. Ceci met en exergue l’importance vitale d’analyses météorologiques et de systèmes d’alerte que nous mettons à disposition du secteur ! »

Au Luxembourg, le premier service météorologique national a été créé en 1907 sous la tutelle de l'actuelle Administration des services techniques de l'agriculture (ASTA) du ministère de l'Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural. L'objectif du service météorologique est de fournir des données, des analyses et des prévisions météorologiques au secteur agricole, et d’évaluer l'impact des conditions météorologiques sur la production agricole.

Réseau de 32 stations météorologiques automatiques

Ce service météorologique est aujourd’hui le seul au Grand-Duché à exploiter un réseau de 32 stations automatiques, réparties de façon représentative sur tout le pays. Les stations mesurent la température, l’humidité de l’air ainsi que le niveau des précipitations. Une douzaine de stations mesurent en outre la vitesse et la direction du vent, la durée d’ensoleillement ainsi que les températures du sol. Toutes ces données sont enregistrées au pas de temps de dix minutes et publiées sur le site www.agrimeteo.lu.


Services d’alerte et d’aide à la décision aux agriculteurs, viticulteurs, horticulteurs et aux apiculteurs

Les services offerts aux agriculteurs, viticulteurs, horticulteurs et arboriculteurs comprennent aussi la modélisation de prévisions et l’aide à la planification et à la décision. Les longues séries de mesures de certaines stations (celle de Luxembourg-ville remonte à 1838) permettent p.ex. de reconstituer le climat au fil du temps et de comprendre le changement climatique au Luxembourg. Ces données sont notamment exploitées dans les domaines de la recherche et par les bureaux d’études.

Les services d'alerte populaires tels que Sentinelle et Vitimeteo, par exemple, indiquent si et quand la lutte contre certains ravageurs et parasites est appropriée pour les diverses cultures (céréales, colza, vignes). Ainsi les agriculteurs recourent en grand nombre au service d'alerte précoce "Sentinelle" sur les maladies, qui sont repérées dans les champs d'essai de céréales en coopération avec le LIST et le Lycée Technique Agricole. Les apiculteurs utilisent quant à eux le service Varroawetter pour protéger leurs colonies d'abeilles contre les parasites à un stade précoce. Les alertes météorologiques actuelles, comme l'alarme au gel, signalent aux abonnés par SMS ou par courrier électronique lorsque la température risque de descendre en dessous d'un certain seuil. Ceci est un outil précieux pour les arboriculteurs et les viticulteurs.

Recherche internationale sur le climat
Le Luxembourg est représenté depuis 1953 à l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM), qui s’occupe notamment de la normalisation mondiale des mesures météorologiques et des échanges de données. Cette représentation est assurée par le Chef de service météorologique de l’ASTA, qui entretient aussi des relations bilatérales avec les services météorologiques des pays voisins.

Bulletins météorologiques de l'ASTA

Tous les trois mois, le bulletin météorologique analyse la météo de la saison passée et les conséquences pour les cultures agricoles et viticoles.
www.agrimeteo.lu

Zum letzten Mal aktualisiert am