Renforcer la collaboration transfrontalière des laboratoires impliqués dans la sécurité alimentaire

Paulette Lenert, Romain Schneider et Reinhold Jost (Sarre) signent un Mémorandum of Understanding
Photo de groupe
(de g. à dr.) Reinhold Jost, ministre de l’Environnement et de la Protection des consommateurs de la Sarre; Paulette Lenert, ministre de la Protection des consommateurs; Romain Schneider, ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural.
©SIP / Jean-Christophe Verhaegen

A l’aube de la création de la nouvelle agence luxembourgeoise vétérinaire et alimentaire, Paulette Lenert, ministre de la Protection des consommateurs, Romain Schneider, ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural et Reinhold Jost, ministre de l’Environnement et de la Protection des Consommateurs de la Sarre, ont visité les infrastructures et les équipements du Laboratoire de Médecine Vétérinaire (LMVE) et du service de surveillance alimentaire du Département des Laboratoires Protection de la Santé du Laboratoire National de la Santé (LNS) qui se trouvent sur le même site à Dudelange.

Le Laboratoire de Médecine Vétérinaire effectue des analyses dans les domaines de la santé animale ainsi que de la sécurité alimentaire des denrées alimentaires d’origine animale alors que le service de surveillance alimentaire du Laboratoire National de la Santé réalise le contrôle officiel des autres denrées alimentaires ainsi que des aliments pour animaux à la demande de plusieurs administrations et services d’inspection.

En marge de la visite, un Mémorandum of Understanding (MoU) a été signé par les responsables du LMVE, du LNS ainsi que de deux laboratoires situés dans la Sarre en Allemagne (Landesamt für Umwelt- und Arbeitsschutz et Landesamt für Verbraucherschutz) en présence des Ministres Paulette Lenert, Romain Schneider et Reinhold Jost, ministre de l’Environnement et de la Protection des Consommateurs de la Sarre. L’objectif de ce MoU est de promouvoir la collaboration transnationale des laboratoires dans la Grande Région.

Grâce à leur collaboration, les différents laboratoires unissent leurs compétences afin de réaliser une grande palette d’analyses dans les meilleures conditions, et d’assurer ainsi de manière plus efficace la sécurité alimentaire pour les consommateurs concernés.

A souligner que tout au long de la pandémie du COVID-19, les laboratoires ont assuré la continuité de leurs analyses, garantissant ainsi le maintien de leur importance systémique dans le contrôle des denrées alimentaires.

Paulette Lenert, Romain Schneider et Reinhold Jost signent un MoU pour renforcer la collaboration transfrontalière des laboratoires impliqués dans la sécurité alimentaire (17.11.2021)
L’objectif de ce Mémorandum of Understanding est de promouvoir la collaboration transnationale des laboratoires dans la Grande Région.
©SIP / Jean-Christophe Verhaegen

Zum letzten Mal aktualisiert am