Romain Schneider au Conseil Agriculture et Pêche à Luxembourg pour parler PAC, climat, bien-être animal et agriculture durable.

romain-schneider-au-conseil-agriculture
©European Union

Romain Schneider, ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural participe au Conseil « Agriculture et Pêche » ce lundi 11 et mardi 12 octobre 2021 à Luxembourg.

 

Les ministres de l’Agriculture européens se sont penchés sur les préparatifs des divers plans stratégiques nationaux, qui permettent de mettre en musique la nouvelle politique agricole réformée (2023-2027) dans les pays membres. A Luxembourg, l’élaboration du plan stratégique a bien avancé et entre dans une phase de consultation publique avec le secteur et la société civile dans les prochaines semaines. Le plan stratégique national devrait être soumis à la Commission européenne d’ici le 31 décembre 2021, un délai que Romain Schneider considère très serré et ambitieux, d’autant plus que les discussions relatives aux actes d’exécution pour la mise en œuvre de la nouvelle PAC n’ont pas encore abouti.

 

Les ministres ont aussi analysé les normes de commercialisation des marchés agricoles, et en particulier l’étiquetage des denrées alimentaires dans une approche de durabilité. D’après Romain Schneider, la transition vers des systèmes alimentaires durables doit aller de pair avec un bon fonctionnement du marché intérieur, le respect des critères de bien-être animal, la réduction du gaspillage alimentaire et les aspects sociaux. Le ministre a souligné qu’avant d’établir des nouvelles règles pour les normes de commercialisation, il faudra définir les principes généraux de la durabilité dans le cadre législatif prévu par la stratégie "De la ferme à la table" afin d’éviter toute incohérence avec d’autres mesures européennes.

 

Le marché de la viande de porc en crise préoccupe les ministres de l’agriculture. Les éleveurs porcins luxembourgeois figurent parmi les victimes fortement impactées par la baisse des prix. Dans son intervention, Romain Schneider souligne que la situation dans les exploitations porcines devient très préoccupante et interpelle le Commissaire européen à l’agriculture d’explorer les voies possibles pour soutenir ce secteur.

 

La révision de la législation sur le bien-être animal est un autre sujet important de ce Conseil. Romain Schneider ré-intervient en faveur d’une limitation de la durée maximale des transports des animaux au sein de l’UE et plaide à ce que la révision du règlement sur le transport des animaux devienne la première priorité de la Commission européenne en matière de bien-être animal.

 

Les ministres se penchent aussi sur la contribution de l’agriculture et de la sylviculture au paquet législatif « Ajustement à l’objectif 55 », l’objectif de la Commission étant d’optimiser l’utilisation des terres et des forêts de manière à réduire à zéro les émissions nettes de gaz à effets de serre d’ici 2035. Romain Schneider souligne qu’à Luxembourg, l’agriculture, spécialisée dans l’élevage bovin à base de pâturages, se voit confronté à un défi majeur : « Le secteur agricole doit certes apporter sa juste contribution en termes de réduction des gaz à effets de serre, mais sans remettre en cause son objectif principal de la sécurité alimentaire dans l’Union ». A Luxembourg, le plan stratégique de la PAC pour la période 2023 à 2027 prévoit actuellement toute une série de mesures en faveur du climat, comme des aides pour l’extensification des cultures, la réduction du cheptel, ou encore pour l’amélioration de l’efficience énergétique et climatique des bâtiments.

 

Les ministres échangent également sur la nouvelle stratégie de l’UE pour une sylviculture durable. Le Luxembourg salue les engagements concrets en faveur de la protection, de l’amélioration du statut sanitaire et de la résilience des forêts, et plus particulièrement de l’économie circulaire et la conservation des bois. Luxembourg est d’ailleurs un des premiers pays à avoir instauré un régime de paiement pour les services écosystémiques forestiers.

Zum letzten Mal aktualisiert am