Un été trop froid avec plusieurs records de pluie

Bulletin météorologique de l’Administration des Services Techniques de l’Agriculture
Toutes les données enregistrées par les 32 stations météorologiques de l’ASTA sont accessibles sur www.agrimeteo.lu.
©MAVDR

Alors que l’été 2021 touche à sa fin, AgriMeteo, le service météorologique national de l’ASTA (Administration des Services Techniques de l’Agriculture) du ministère de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural, publie son analyse météorologique nationale du 1er juin 2021 au 31 août 2021.

Dans l’ensemble, l’été 2021 a été légèrement plus froid (−0,5°C) que les moyennes saisonnières récentes, avec une déviation plus marquée au sud-ouest du pays. Au niveau de la pluviométrie, l’été 2021 est le deuxième plus pluvieux depuis le début des observations en 1854 avec une précipitation moyenne nationale de 336 mm. Seul l’été 1931 était encore plus arrosé, avec une moyenne de 388 mm. A Luxembourg-ville, un nouveau record de précipitations a été enregistré avec 397 mm, et à Koerich, Mamer, et Wincrange, l’été 2021 a été le plus arrosé depuis 1951.

Juin : Chaud et orageux

Le mois de juin était globalement plus chaud qu’en moyenne, avec des pics de température au cours de la deuxième et de la troisième semaine qui ont engendré des orages localisés et des excès de précipitations par endroits.

Juillet : Intempéries record et températures trop froides

Le mois de juillet était marqué par des températures en dessous des normales et des précipitations record. En effet, juillet 2021 était le mois de juillet le plus arrosé depuis 1854, avec un surplus moyen de 193 mm. Les 14 et 15 juillet 2021, des intempéries ont engendré les inondations affectant plusieurs localités à Luxembourg. Le 14 juillet, les 32 stations météorologiques ont enregistré entre 62,6 mm de pluie à Remerschen et un maximum journalier record de 105,8 mm à Godbrange.

Août : Trop froid et légèrement trop sec

Les températures du mois d’août 2021 étaient généralement en dessous des moyennes saisonnières. En dépit des pluies régulières, le total des précipitations est resté légèrement en dessous des normales dans une grande partie du pays.

Les données proviennent du réseau de 32 stations météorologiques automatiques de toutes les régions du Luxembourg. Les valeurs de quatre stations représentatives Asselborn (nord), Clemency (sud−ouest), Remich (vallée de la Moselle) et Grevenmacher (vallée de la Moselle) ont été comparées aux valeurs moyennes de la période de référence 1991−2020. Toutes les données enregistrées par les 32 stations météorologiques de l'ASTA sont accessibles sur www.agrimeteo.lu.

La météo saisonnière trop froide et trop humide a entre autres retardé la récolte des céréales, à ce jour inachevée, notamment dans l’Oesling. A côté de cela, les intempéries des 14 et 15 juillet 2021 ont causé de notables dégâts dans le secteur agricole, horticole et viticole.

 

Zum letzten Mal aktualisiert am