« Préserver la sécurité alimentaire et renforcer les systèmes alimentaires »

Claude Haagen au Conseil « Agriculture et Pêche »
2022-05-24 Conseil agriculture et pêche
Lors du Conseil, Claude Haagen a informé ses homologues qu’au Luxembourg un paquet de mesures était mis à disposition afin de préserver la résilience économique et sociale des filières agricoles nationales.
©Jan van de Vel / Union Européenne

Claude Haagen, ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural a participé au Conseil « Agriculture et Pêche » ce mardi, 24 mai 2022 à Bruxelles.

L’invasion de l’Ukraine par la Russie et les répercussions sur les marchés agricoles était un des points principaux à l’ordre du jour des ministres sachant que les tendances inflationnistes aussi bien sur les produits agricoles et les intrants agricoles, que sur les denrées alimentaires continuent à susciter des inquiétudes.

Dans ce contexte, le ministre Claude Haagen a précisé qu’au niveau de certains secteurs, les prix payés aux producteurs ne parvenaient que très partiellement à compenser ces augmentations de coûts très fortes. « Pour cette raison nous continuons à encourager les circuits courts et d’autres initiatives qui visent à rapprocher les consommateurs des producteurs et vice-versa ».

Claude Haagen a, en outre, souligné qu’il était tout aussi important de garantir la fluidité des échanges au niveau international, afin de pouvoir faire face aux menaces potentielles et réelles qui sont exercées sur la sécurité alimentaire.

Le ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural a donc salué la déclaration conjointe concernant « un commerce ouvert et prévisible des produits agricoles et alimentaires », présentée lors de la réunion du Conseil général de l'OMC, tenue les 9 et 10 mai, coparrainée notamment par l’Union européenne.

Claude Haagen a également informé ses homologues qu’au Luxembourg un paquet de mesures était mis à disposition afin de préserver la résilience économique et sociale des filières agricoles nationales.

Autre sujet dominant lors du Conseil « Agriculture et Pêche » était le développement d’une vaccination contre l’influenza aviaire hautement pathogène.
Le ministre Claude Haagen appuie la Présidence française dans ses efforts pour examiner des outils complémentaires de prévention et de lutte contre la grippe aviaire telle que la vaccination, sachant que la grippe aviaire représente un risque potentiel pour la santé publique et engendre de graves conséquences économiques pour les filières avicoles touchées.
Il est cependant  à noter que le Luxembourg est actuellement exempt de grippe aviaire et que les mesures de quarantaine préventives sont levées depuis 1er avril.

Le ministre de l’Agriculture salue également l’initiative chypriote concernant l'établissement d'un nouveau cadre législatif de l'UE pour une liste positive de l'UE relative à la détention d'animaux de compagnie en précisant que le Luxembourg, dans le cadre de sa loi sur la protection des animaux, dispose déjà d’une liste positive et limitative des espèces animales, dont la détention est autorisée comme animal domestique. « La méthode de la liste positive est une solution judicieuse, en termes de clarté, de simplicité et d’efficacité. En effet une liste négative doit en continu s’adapter aux évolutions du commerce international des animaux de compagnie, ce qui est difficile à mettre en œuvre, et à appréhender par les détenteurs d’animaux » a ajouté Claude Haagen.

Le ministre Claude Haagen a également souhaité la bienvenue à Marc Fesneau, nouveau ministre français de l'Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, qui a présidé le Conseil des ministres.

Zum letzten Mal aktualisiert am